Les orthos sont des espèces de Mac Gyver version fille (pour vous mettre dans l'ambiance, cliquez ici): donnez-nous un élastique et on vous rééduque une déglutition atypique, donnez-nous un ballon de baudruche et on s'occupera des enfants sourds, donnez-nous un... zut, ça s'appelle comment ce truc ? vous savez, le machin pour tenir les balles de golf ! un té ? un ti ? un tee ! or donc, j'en étais où ? ah oui... donnez-nous un tee et on rééduquera une dyscalculie. Bref, les orthos récupèrent tout et n'importe quoi pour s'occuper de leurs patients : leur seul limite, à vrai dire, c'est leur imagination (et les règles de sécurité de base). Cette rubrique ne sera donc jamais exhaustive, vous vous en doutez.

Je vais ici vous présenter le matériel que j'ai trouvé intéressant au cours de mes stages ou que j'ai découvert en farfouillant un peu partout (notamment mon nouveau repaire : Fnac éveil et jeux où j'ai une carte de fidélité sur laquelle sont inscrits mes 5 enfants fictifs dont les dates d'anniversaire sont réparties dans l'année, de sorte que j'aie régulièrement des réductions intéressantes... à bon entendeur, salut !).

C'est délibérément que je n'ai pas prévu de tri par pathologie: une seule chose ne servira pas uniquement à un type de rééducation mais pourra être adaptée à d'autres. D'ailleurs, si vous avez des idées d'adaptation de tel ou tel objet, n'hésitez pas à m'en faire part ! En revanche, j'ai classé le matériel en cinq catégories : "le coin bricolage" pour ceux qui n'ont pas peur de faire exploser leur cuisine, "ma vie, mon oeuvre" où vous trouverez mes petites créations perso, "le coin des geeks fauchés et des perles du net" pour les logiciels gratuits, "la récup'", pour le matériel tout fait mais qui n'était pas prévu spécifiquement pour les orthophonistes, et "rien que pour les orthos" pour... euh... ben ça me paraît évident non ?

Le coin bricolage

Pour fabriquer votre propre peinture en gel, de la pâte à modeler ou à sel, c'est par ici : http://fr.ekopedia.org/Bricolages_pour_enfants

Un truc que j'adorais étant petite, le bâton de pluie : http://fr.ekopedia.org/B%C3%A2ton_de_pluie#Mat.C3.A9riaux_requis

Voici également un site (malheureusement en anglais mais avec des photos qui retracent toutes les étapes de fabrication) où vous trouverez des méthodes pour bricoler plein plein de choses, et le tout en images : ça va de la création d'un cryptex, à la confection d'un dragon en pâte d'amandes pour décorer les gâteaux  ! http://www.instructables.com

Ou encore... chose que je cherchais depuis un bon moment et sur laquelle je suis enfin tombée, en parcourant le groupe FB "création de matériel en orthophonie" : le système du ticket à gratter ! Je suis une flemmarde, donc je copie directement la publication du site : "Quel enfant n'aime pas s'amuser à gratter la peinture dorée de certaines pubs pour découvrir ce qui se cache derrière! 
Et bien, voilà comment leur faire plaisir:
-de la peinture acrylique (dorée pour faire plus vrai^^)
-du liquide vaisselle
La recette de base prévoit 1/3 de produit vaisselle pour 2/3 d'acrylique après on peut ajouter un peu plus de produit vaisselle pour que ce soit moins liquide. Puis on applique ce mélange sur la surface que l'on souhaite cacher. Attention cette surface doit être plastifiée pour pouvoir gratter par la suite!

C'est assez chouette pour des activités d'auto-corrections."


Ma vie, mon oeuvre

N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez pour que je puisse les améliorer !

En cliquant ici, vous pourrez télécharger mon adaptation du jeu "Dobble" pour la rééducation de l'articulation des phonèmes "ch" et "j", et dans une moindre mesure, de /s/ et /z/.
Ce jeu se présente sous la forme de cartes rondes portant chacune 8 symboles. Il y a toujours un seul et unique symbole identique entre chaque carte, le but étant d'être le premier à repérer ce symbole (sachant que sa taille peut varier d'une carte à l'autre, histoire de compliquer les choses) et à le nommer.
Dans le Dobble originel, il y a plusieurs mini-jeux mais ils impliquent de jouer vite et ce n'est pas très adapté à la rééducation orthophonique. En revanche, vous pouvez poser une carte au centre des joueurs (carte A) et le reste dans une pile à côté (cartes B). Chacun son tour, il faudra trouver l'image commune aux deux cartes visibles , la nommer et poser la carte du haut de la pile (B) sur l'autre carte (A), et continuer à jouer avec la carte qui suit dans la pile. De cette façon, on a la possibilité de vérifier l'articulation de l'enfant et de lui demander de s'appliquer. Ca a beaucoup plu à deux enfants de GSM et CP qui sont généralement assez récalcitrantes.
En écrivant tout ça, une nouvelle idée me vient : en changeant les images par des mots, serait-ce adaptable à la rééducation de la dyslexie-dysorthographie ? Affaire à suivre...


Une maître de stage m'a montré un jeu dont je n'ai malheureusement pas pensé à prendre les références, mais que je pense pouvoir recréer assez facilement. Il s'agit d'un jeu avec des souris en bois dont la queue est un long bout de ficelle. Ce n'était pas la règle de jeu originelle mais l'ortho plaçait les souris en rond en dénommant la couleur de chacune, puis elle les cachait sous un pot, en laissant les queues dépasser. Puis, elle désignait une ficelle et demandait à l'enfant "si je tire sur celle-ci, je vais attraper quelle souris ?". Un travail intéressant pour l'attention...
Alors, je me dis qu'avec un peu de pâte à sel et de la ficelle, ça ne doit pas être bien compliqué à refaire.
Au fait, si vous avez un problème de souris, placez des petites boules d'ouate imbibées d'huile essentielle d'eucalyptus : elles détestent cette odeur et ça les fera partir sans leur faire de mal (j'ai peur des souris, m'enfin c'est pas une raison pour les écrabouiller !).


Le coin des geeks fauchés et des perles du net

Sur le blog "orthophonie et logiciels libres" (qui est une mine : abonnez-vous au flux RSS !), on trouve régulièrement des perles. Je connaissais déjà le logiciel Anki mais j'ai découvert, sur ce blog, un tutoriel qui m'a facilité la vie et que vous trouverez en cliquant ici. Mais comme toujours, je mets la charrue avant les boeufs ! Avant de vous y mettre, vous souhaitez sûrement savoir ce qu'est ce fameux Anki. Ce logiciel a été conçu, à la base, pour permettre aux étudiants de réviser le vocabulaire... japonais ! Mais on s'est rendu compte (et dans ce "on", il y a aussi des orthos) qu'il pouvait avoir bien d'autres applications intéressantes. 
En effet, le principe est simple : le logiciel affiche une question et quand on pense avoir trouvé la réponse, on clique sur un bouton et la réponse s'affiche (sachant que l'on peut inscrire soi-même les questions et les réponses, ou qu'on peut en télécharger sur internet). Mais, petit plus bien sympathique, on peut aussi dire au logiciel s'il a été facile, très facile, difficile voire impossible de trouver la réponse : le logiciel va alors mémoriser cette indication et reposera la question dans un intervalle de temps plus ou moins long en fonction de la difficulté de la question. Par exemple, si vous dites au logiciel que vous n'avez pas trouvé la réponse, il la reposera quelques minutes plus tard. Mais si vous avez trouvé la question facile, il vous la reposera dans quelques jours.  Anki crée ainsi un programme de révisions personnalisé ! Oui, mais j'ai pas envie d'apprendre le japonais, moi ! me direz-vous. Ben tant mieux, parce que ce n'est pas pour ça que je vous parle de ce logiciel. Il a doublement sa place sur ce site, d'abord pour les étudiants qui aimeraient réviser leurs cours et qui veulent être sûrs de ne pas faire d'impasse : je me suis moi-même créé un programme de révisions pour mes cours sur le bégaiement, un autre pour l'aphasie, un autre pour la dysorthographie, et même un "paquet de cartes" (c'est le nom donné par Anki pour un ensemble de questions et de réponses sur un même thème) pour réviser la LSF et mon solfège. Mais ce logiciel intéressera aussi les orthos : Anki permet d'ajouter du texte mais également des images et du son, ou encore des questions à trous.  On peut ainsi créer de petits programmes de rééducation adaptés aux patients : si vous voulez un exemple, vous en trouverez sur le blog "orthophonie et logiciel libres" qui propose notamment un fichier de dénomination pour les patients aphasiques.
Vous pouvez le télécharger sur la page du blog "orthophonie et logiciels libres" : http://orthophonielibre.wordpress.com/tag/anki/

Trouvé aussi sur le blog "orthophonie et logiciels libres", GBrainy est un logiciel qui permet de travailler la logique, la mémoire et le calcul mental. Super pour ceux qui préparent les concours où il y a des tests psychotechniques et très bien aussi pour les patients.
Vous trouverez en allant sur la page du blog (au milieu) : http://orthophonielibre.wordpress.com/tag/anki/


La récup'
 
Voici le Handy Recorder H2 Zoom, ou H2 pour les intimes. Il s'agit d'un enregistreur numérique, mais surtout d'un vrai petit bijou qui enregistre les voix à la perfection. Grâce à ses deux micros, vous pouvez choisir d'enregistrer le son en avant et en arrière de l'appareil, ce qui est idéal, par exemple, pour enregistrer une conversation entre deux personnes. Vous pouvez également délimiter le secteur à enregistrer pour éliminer les bruits indésirables, déterminer un seuil d'intensité à partir duquel l'appareil enregistrera ou encore régler la sensibilité des micros.
J'ai investi dans cette petite merveille il y a à peine une semaine et j'en suis déjà ravie. Il faut dire qu'il m'a été fortement recommandé par quelqu'un qui fait des prises de son pour des expos. Il y a également un H3 et un H4 qui sont sortis à la suite mais les critiques convergent plutôt vers le H2.



Ensuite, c'est au tour de Super Simon (chez MB) de faire son entrée. Ce jeu vous dit peut-être quelque chose : soit parce que vous êtes un inconditionnel du film "Le père Noël est une ordure" et que vous vous souvenez de la scène où Josiane Balasko est bloquée dans l'ascenseur, soit parce que vous avez lu mon compte-rendu sur mon stage en libéral de cet été (ma maître de stage l'avait utilisé avec une patiente dont il fallait stimuler la mémoire). Le principe est simple : l'appareil produit une séquence de plus en plus longue et il faut la reproduire. Notez que l''empan moyen d'une personne (le nombre d'éléments que l'on peut retenir grâce à la mémoire à court terme)  est de 7.
Si vous voulez un aperçu de ce jeu (avec moins de touches), rendez-vous ici : http://www.supersaimon.funfacegames.com/.





Organicubes (éditions Nathan) propose des cartes sur lesquelles sont dessinées un modèle à reproduire à l'aide de cubes de bois. Parfait pour travailler l'organisation spatiale.





Rien que pour les orthos


Attention et mémoire, que vous trouverez chez Ortho Editions, est un outil qui me semble très intéressant. Il s'adresse aux enfants et aux adolescents mais peut très bien être adapté pour les adultes. Les exercices sont originaux et ludiques.
Vous trouverez des extraits (trouvés sur le site d'Ortho Editions) en cliquant sur les liens suivants :

attention auditive 
                                      mémoire de travail
                                                                                   inhibition
                                                                                                             flexibilité






Dans la même veine : Rééducation de la mémoire de travail.









Passons à un logiciel informatique : Exalang 5-8. Il permet de faire un bilan de langage oral pour les enfants de 5 à 8 ans, mais il me semble qu'on peut également s'en servir pour la rééducation.
Je ne vous en dis pas plus, un excellent article vous le décrira bien mieux que moi :
http://www.lesao.com/EXALang-5-8.html.






L'As des sons complexes, ainsi que l'As des lettres muettes ou encore l'As des consonnes doubles sont des jeux de cartes qui permettront de travailler le langage écrit. Le but est de se débarrasser de toutes ses cartes en associant des mots comportant, par exemple, la même syllabe.
















Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement